Travaux dans sa maison

L'Installation électrique

La réalisation d’une installation électrique domestique ne réclame pas de don particulier. Il suffit d’apprendre les gestes élémentaires, d’avoir suffisamment de bon sens et de bien connaître les règles. On trouvera en librairie un petit vade-mecum et un bon ouvrage d’initiation qui apportera l’essentiel. Cette section n’a pas d’autre prétention que d’attirer l’attention de l’électricien amateur sur cet essentiel.

Les besoins

On commencera par recenser tous les points d’utilisation potentiels de la future construction en commençant par les prises de courant :

  • Extérieur : prises pour outillage électroportatif de jardinage, bricolage... Ces prises doivent pouvoir être coupées de l’intérieur de la maison, et doivent disposer de leur propre circuit muni d’un conducteur de protection vers le tableau électrique. Penser à tirer les gaines avant l’isolation thermique,.
  • Garage : une prise tous les deux mètres de chaque côté de l’aire de rangement des véhicules.
  • Atelier : une à deux prises par mètre au-dessus de l’établi, prises sous l’établi, prises au plafond, éclairage puissant au-dessus des lieux de travail.
  • Cave : une prise et une lampe (interrupteur avec témoin situé à l’extérieur du local.
  • Chaufferie : prises pour la chaudière, le chauffe-eau électrique...
  • Cellier : prises pour le congélateur.
  • Buanderie : prises pour le lave-linge, sèche-linge.
  • Lingerie : une ou deux prises par mètre au niveau des plans de travail (machine à coudre, fer à repasser...) éclairage puissant au dessus des plans de travail.
  • Salle de Bain : normes particulières. Prises protégées par disjoncteur différentiel sensible. Prises pour rasoir, sèche-cheveux, chauffage d’appoint, sèche serviettes...
  • Cuisine : une prise par mètre derrière les meubles pour les appareils fixes (lave-vaisselle, réfrigérateur, terminal pour four et plaques de cuisson, four à micro-ondes. Plusieurs prises au-dessus des plans de travail pour appareils électroménagers.
  • Salon, salle à manger, chambres, bureau : deux prises par mur plus une à l’entrée de chaque pièce pour l’aspirateur.
  • Salle de jeu : comme pour les chambres mais appareillage sécurisé pour les enfants.
  • Les prises doubles comptent normalement pour un point d’utilisation.


Faire l’inventaire des besoins en fonction des appareils connus et des acquisitions prévisibles. Tenir compte des différentes possibilités d’aménagement des pièces. Le nombre de prises peut sembler énorme et pourtant il se révélera immanquablement insuffisant dans certains cas particuliers. Le dimensionnement des prises dépend de la puissance qui leur sera demandé. Les circuits du chauffage électrique sont à distinguer de ceux des prises banales.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Électricité"

  1. 21 Sept. 2016Comment trouver un électritien de remplacement en plein chantier ?1149 aff.
  2. 12 Nov. 2009Les tableaux1751 aff.
  3. 19 Août 2009Les Raccordements1530 aff.
  4. 15 Mars 2009Téléphone, télévision, réseau1419 aff.
  5. 4 Juil. 2008Les Circuits électriques1437 aff.
  6. 15 Juin 2008L'Appareillage électrique1568 aff.
  7. 6 Juin 2008L'Éclairage extérieur1503 aff.